DIY – terrarium de succulentes

Publié dans #DIY par

Il faut se rendre à l’évidence, j’ai clairement une passion (lire ici obsession) pour les cactus et les succulentes. Cette saison, on les voit littéralement partout ; en motif sur les vêtements et les textiles de maison, en version coussins, en objet décoratif et dans leur version naturelle, dans de jolies présentations. Non seulement ces plantes font très Pinterest style, elles sont aussi uniques, ludiques et se fondent dans à peu près tous les décors.

La semaine dernière, j’ai donc eu l’envie de créer de petits terrariums et d’ajouter trois autres végétaux à ma collection. Je te montre ici le processus pas à pas pour faire le tien, avec un petit budget.

Matériel nécessaire :

  • Variété de plantes (mélange de cactus et de succulentes) – entre 5,00$ et 10,00$ chaque
  • Contenant(s) – 0,00$ idéalement
  • Sable – 0,00$ si tu le prends chez toi
  • Terreau à cactées (ou terre noire du jardin au pire) – entre 1,00$ et 5,00$
  • Charbon actif (facultatif)
  • Petites roches – entre 1,00$ et 5,00$
  • Éléments décoratifs ; gallets, mousse, bois de grève, etc. (facultatif) – 0,00$ idéalement
  • Pinceau – 0,00$ (on en a tous chez nous non?)

Étape 1 : Choisir les plantes

C’est l’étape que je préfère et je ne sais pas pourquoi, mais ça me procure toujours un bien fou. Plusieurs endroits à Québec peuvent te fournir ces plantes miniatures de formes et de couleurs différentes : Rose Bon Bon (Galeries de la Capitale), Brico-Déco (Basse-Ville), Floralies Jouvence (Julues-Verne), etc. Cette fois, j’ai opté pour un mini cactus-boule, une Haworthia fasciata (celle avec les pointes) et une autre succulente dont je n’arrive pas à mettre un nom dessus.

 

Étape 2 : Trouver le contenant

Ici, la beauté de la chose, c’est que tu peux réellement t’éclater. Perso, j’ai choisi des bocaux en verre de style pot Masson que j’avais déjà à la maison. Par contre, ça peut être une vieille tasse en porcelaine, le bocal de ton défunt poisson, des verres en carton recyclés, des boîtes vintages trouvées dans un marché aux puces, des pots en béton fait toi-même, etc.

Étape 3 : Effectuer l’assemblage

J’y suis allé un peu freestyle lors de l’assemblage. J’ai d’abord mis le sable au fond (que j’avais préalablement tamisé), puis les petites roches, une bonne couche de terre noire et enfin, les plantes. L’idée, c’est de pouvoir permettre à l’eau de s’évacuer facilement. À noter ici que je n’ai pas ajouté de charbon dans mes récipients et je ferai donc très attention à la quantité d’eau que je leur donnerai.

 

 

Étape 4: Terminer la création

Comme l’ouverture de mes pots en verre était étroite, je n’ai pas ajouté de « fla-fla » décoratif sur le dessus. Par contre, si votre contenant permet de faire un réel arrangement, je te conseille de laisser aller ton inspiration. Mettez-y des morceaux de bois trouvé en forêt, de la mousse (3,00$ chez Dollorama), des cristaux de quartz ou des galets de votre dernier voyage en Gaspésie. Si tu manques d’idées, va faire un tour sur Pinterest pour y découvrir environ 3 millions de façons différentes de faire ton terrarium. À la toute fin, prends un pinceau et balaye chaque élément de la composition afin d’enlever la terre.

J’espère que ce mini DIY te donnera envie de créer ton propre jardin de succulentes chez toi. Je te conseille quand même d’aller faire une petite recherche sur Google afin de te renseigner un minimum sur les besoins de ces plantes en luminosité, en température et en eau pour obtenir un résultat optimal à long terme !

-Élise

Article Précédent Article suivant

Laissez un commentaire

Vous aimerez aussi